Actualités

Yves, formateur en Business English : son témoignage !

Les cours à distance ça se passe comment quand on est formateur ? Découvrez le tout de suite grâce au témoignage de Yves !

 

Je me présente je m’appelle Yves et je suis formateur en Business English au sein de l’école EST'M à Besançon. J'interviens majoritairement sur les niveaux Licence et Master en Immobilier, Ressources Humaines, Management d'entreprises, Marketing et Commerce.
 
 
COMMENT S’EST DÉROULÉE LA MISE EN PLACE DES COURS À DISTANCE ?
 
Très bien, l'école nous a réuni très rapidement les jours qui ont précédé le confinement, nous avons, avec les collègues présents, procédé à la prise en main de l'outil, et on s'est lancé. Nous avons d'ailleurs, dans l'heure suivante, fait passé l'épreuve du BTS blanc de communication / oral d'anglais aux BTS Professions Immobilières et tout s'est très bien passé. 
 
 
AVEZ-VOUS APPRÉHENDÉ LA MISE EN PLACE DES COURS À DISTANCE ?
 
Pas vraiment, je travaille avec les outils à distance depuis de nombreuses années car j'ai, depuis longtemps, compris que ce serait l'avenir de la formation en One to One (pas de déplacement, aucun problème d'éloignement, souplesse des horaires, etc) mais ce n'est pas la même chose lorsqu'il s'agit de gérer des groupes (entre 10 et 30 étudiants environ). C'est plus compliqué, mais on fait évoluer nos activités tous les jours en testant ce qui fonctionne ou pas. Le plus compliqué, c'est de devoir parler à un écran avec personne en face même si les étudiants nous voient mais nous ne les voyons pas.... Rares sont ceux qui acceptent de faire fonctionner leur webcam. On va devoir améliorer cet aspect pour plus de convivialité... 
 
 
QUELS SONT LES RETOURS DE VOS ÉTUDIANTS ?
 
Je n'en ai pas vraiment pour le moment, nos échanges (hors contenus de formation) sont plutôt basés sur la situation actuelle, leur santé et celle de leur entourage.
Comme pour toute nouvelle expérience, certains se sont sentis "bousculés", mais c'est très formateur pour eux... et pour nous aussi, les formateurs. 
 
 
COMMENT VIVEZ-VOUS CETTE SITUATION EN TANT QUE FORMATEUR ?
 
Je pense que l'on fait ce métier pour le contact, l'échange et le partage d'expérience. Comme je le disais plus haut, c'est encore possible en face à face ou avec des groupes de 3 personnes maximum à distance, mais gérer des groupes aussi nombreux est très compliqué car on ne sait pas si le contenu dispensé atteint correctement son objectif. Et c'est la question que l'on se pose, en tant que formateur, après chaque session. 
Et même s'il existe des moyens de contrôler tout cela, il est très difficile d'impliquer les étudiants qui se "cachent" et qui sont, le plus souvent, ceux qui ont le plus besoin de nos formations. 
J'espère retrouver tout le monde bientôt, collègues (formateurs et administratifs), étudiants en pleine forme dans notre belle école !
 

Retour

L’EST’M en quelques chiffres ...

En savoir plus sur l’EST’M